montage de la minuterie

 

Définition d’une minuterie d’éclairage :

Une minuterie permet de mettre sous tension un ou plusieurs circuits d’éclairage avec une extinction automatique au bout d’un certain temps qui est paramétrable, cela d’un ou plusieurs endroits. La minuterie est très économique lorsqu’il s’agit d’installer plus de trois points de commande et d’éclairage, elle permet en plus d’économiser l’électricité en raison de l’extinction automatique.

Constitution d’une minuterie et principe de fonctionnement.

Autrefois les minuteries étaient dans des boîtiers métalliques, elles fonctionnaient avec un électroaimant et un balancier. Les minuteries sont de nos jours dans un boîtier modulaire en plastique pour être fixées sur les rails des tableaux électriques, certaines sont bipolaires, le conducteur neutre et phase sont coupés. Le système de réglage du temps est assuré par un circuit électronique. Dans le boîtier de la minuterie on trouve une bobine, lorsqu’elle est alimentée via les boutons poussoir, elle crée un champ magnétique. Ce champ magnétique attire les contacts de mise sous tension du circuit d’éclairage. Certaine n’ont pas de d’électroaimant mais composant électronique du type transistor ou thyristor qui assure la mise sous tension du circuit. Le circuit d’éclairage reste donc sous tension en fonction du temps paramétré. Sur le boiter de la minuterie on trouve généralement un petit commutateur qui permet de laisser le circuit sous tension en permanence, et un potentiomètre pour le réglage du temps.

Schéma de raccordement d’une minuterie unipolaire, en fonction des constructeurs les branchements sont différents.

SCHEMAS

schemas 1

 

La minuterie électronique dite " 4 fils "

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

__BM__